OUVRIR UN MAGASIN DE MEUBLES

LES ÉTAPES A SUIVRE

Vous avez pour projet la création d’un commerce d’ameublement et vous envisagez de rejoindre un réseau de franchise ? En fonction de votre expérience dans le secteur, vous vous interrogez certainement quant à la meilleure façon de mener votre entreprise à bien. Réalisation d’une étude de marché, choix de la zone d’implantation et des locaux, statut juridique : voici trois étapes clés pour concrétiser efficacement votre ambition d’ouvrir un magasin de meubles.

ouvrir-un-magasin-de-meubles-facade

Une ouverture de commerce se conforte par une étude de marché

Quelle que soit la ville dans laquelle vous souhaitez vous implanter, la première étape pour ouvrir un magasin de meubles repose sur la réalisation d’une étude de marché. Cette phase représente un moyen efficace de prendre concrètement connaissance du profil démographique de la zone d’implantation envisagée et d’analyser l’offre concurrente déjà en place.

Si vous n’avez pas de préférences définies en matière d’implantation, vous pouvez consulter la liste des villes dans lesquelles Gautier recherche des partenaires Ou s’installer et bénéficier de l’intérêt stratégique des zones géographiques proposées.

Ouvrir un magasin de meubles sur le meilleur emplacement

Après la réalisation de votre étude de marché et le choix d’une ville au potentiel commercial confirmé, voici venu le moment de définir quel local sera le plus approprié à votre business. Au-delà de la superficie nécessaire à l’exposition de votre offre de mobilier et au stockage des produits, l’emplacement de votre magasin sera d’une importance décisive.

Ouvrir un magasin de meubles en centre-ville vous permettra de profiter d’une belle visibilité et d’un fort passage, mais les loyers y sont généralement assez élevés et les surfaces souvent trop réduites pour permettre l’implantation d’un commerce de mobilier.
Le choix de la périphérie vous permettra de trouver plus facilement des superficies conséquentes pour des loyers raisonnables. Enfin, l’implantation dans une zone commerciale vous fera bénéficier de l’effet de trafic généré par la présence d’autres grandes enseignes non concurrentes, et dans l’idéal complémentaires.

De la recherche de votre local jusqu’à la mise en place de votre point de vente, le réseau Gautier peut vous soutenir dans les différentes modalités liées à l’installation de votre magasin de meuble.

Choisir le statut juridique le mieux adapté à votre commerce

Le choix du statut juridique de votre futur magasin de mobilier vient étoffer la liste des sujets à aborder rapidement lors du lancement d’un tel projet.

En effet, en fonction du statut juridique que vous choisirez, le mode d’imposition auquel vous serez assujetti ne sera pas le même.
Ouvrir un magasin de meubles sous une société de capitaux (SA, SARL, SAS, EURL…) vous soumettra à l’impôt sur les sociétés, tandis qu’opter pour le statut d’entreprise individuelle vous rendra redevable de l’impôt sur le revenu.

Enfin, il faudra également vous interroger sur le régime social dont vous souhaitez dépendre en optant soit pour le statut de travailleur non salarié, soit pour le statut d’assimilé salarié. Ce choix aura une incidence sur vos futures charges sociales et les droits sociaux auxquels vous pourrez prétendre.

Sur ces différentes questions, le réseau Gautier est également en mesure de vous conseiller et vous aidera à faire les bons choix.

GAUTIER